Pourquoi Google pénalise les réseaux de vente de liens

Trouvé le 12 décembre 2013 à 9:36 par - 1 177 vues


Après la plateforme très connue Text Link Ads, et plus récemment Ghost Rank 2.0, Google s’attaque à un autre cador de la vente de liens : Anglo rank. Celui-ci a été pris la main dans le sac par le moteur de recherche qui a pénalisé son site avec des répercussions sur les clients qui profitent de ces backlinks artificiels. Jusqu’où ira Google et devons-nous avoir peur qu’il pénalise les petites combines d’amateurs que nous usons parfois avec nos propres réseaux de connaissances ?

Lire l’article : Les vendeurs de liens factices, premières cibles de Google


<- Actualité précédente: SEM : les éléments qui poussent les internautes à cliquer sur un résultat dans les SERPs
->Actualité suivante: 3 étapes pour organiser efficacement sa veille sur Internet

Publié dans Actu-google.com, Actualités Google |

Découvrez les articles sur le même thème