Etudes et marketing direct : un mariage déraisonnable

Trouvé le 25 octobre 2012 à 9:01 par - 1 071 vues


L’une écoute les consommateurs, l’autre leur vend produits ou services : les professions des études et du marketing direct sont opposées. Et l’intrusion du marketing direct dans les études nuit à l’ensemble du marketing. Le coup de gueule de François Laurent.

Dans le monde physique, les magasins décor(ai)ent leurs vitrine pour attirer le chaland, distribu(ai)ent catalogues et prospectus, coll(ai)ent des affiches, expédi(ai)ent des courriers à leurs clients et prospects – une activité souvent très coûteuse et parfois peu rentable, en cas de fichiers de moindre qualité.
Dans le monde virtuel, il en va différemment parce que tous luttent pour occuper massivement un écran de 15 à 17 pouces – tout se passe désormais au même endroit : mails, pop up, display, réseaux sociaux, etc.

Source et article complet : http://www.e-marketing.fr/Breves/Etudes-et-marketing-direct-un-mariage-deraisonnable-49330.htm


<- Actualité précédente: Le Baromètre E-réputation 2012 de Digimind
->Actualité suivante: Les demandes de reconsidération auprès de Google lues par des êtres humains ?

Publié dans e-marketing.fr, Web rumeurs et Humeurs |

Découvrez les articles sur le même thème

    Aucun article trouvé