En 2013 peut-on encore sous-traiter intégralement son référencement ?

Trouvé le 10 juin 2013 à 12:21 par - 806 vues


Après le durcissement de Google sur les méthodes de référencement artificielles, le SEO tant à se polariser sur les leviers « on site », là où en règle générale les clients ont la main : contenu et socle technique. Sur ces 2 piliers fondamentaux du référencement naturel, le bon sens prime avant tout. Hélas beaucoup de prospects imaginent toujours que le référencement repose sur des bidouilles techniques qu’ils ne maîtriseront jamais, d’autres n’acceptent même pas l’idée de se remettre en question, et de travailler plus intelligemment. La nouvelle donne, imposée par Google, oblige de plus en plus les clients à être les principaux acteurs de leur visibilité.

Pourtant, intégrer le SEO dans leurs actions quotidiennes n’a que des avantages : capitalisation sur le long terme, réduction des coût, autonomie, gain de temps. Il faut souvent faire un travail d’évangélisation « pré-contrat », sensibiliser, éduquer pour essayer de raisonner les prospects… Chronophage et pas toujours évident. Se pose inévitablement des questions d’ordre éthique : doit-on leur offrir ce qu’ils veulent, ou ce dont-ils ont vraiment besoin ?

Lire l’article complet :
http://www.htitipi.com/blog/sous-traitance-seo.html


<- Actualité précédente: Bons de réduction et SEO : le paradoxe
->Actualité suivante: Boostez votre Author Rank !

Publié dans Actualités référencement / SEO, Htitipi, Web rumeurs et Humeurs |

Découvrez les articles sur le même thème