Libérons-nous de l’emprise des moteurs !

Trouvé le 10 janvier 2006 à 8:18 par - 562 vues


Et plaf ! Alors là ça faisait bien longtemps que Jakob Nielsen n’avait pas lancé un aussi gros pavé dans la mare : Search Engines as Leeches on the Web. Dans son dernier édito le docteur Nielsen n’hésite pas à attaquer la position ultra-dominante des moteurs de recherche qui vampirisent la valeur des sites web.

Explications : Si vous n’êtes pas sur Google vous n’existez pas. Pour être sur Google il faut acheter des mots-clés pour se donner de la visibilité. Ces mots-clés sont en vente sur le principe des enchères (plus vous enchérissez haut et plus vous ressortirez souvent). A partir de là, soit vous investissez dans votre site web pour rendre le contenu intéressant, soit vous investissez dans une campagne d’achat de mots-clés. Dans le premier cas, le résultat risque d’être très long à venir. Dans le deuxième cas, le résultat est très rapide et ça fait plaisir aux patrons.

Moralité, le système d’achat de mots-clés mis en place par les grands moteurs de recherche est pernicieux car il force les éditeurs de site à investir une partie toujours plus importante de leur budget dans de l’achat d’espace (la forme) au lieu de privilégier la pertinence des contenus et fonctionnalités (le fond).

Source : http://www.fredcavazza.net/index.php?2006/01/09/1016-liberons-nous-de-la-tyranie-des-moteurs-de-recherche


<- Actualité précédente: Plus de Google Video Player dans le Pack
->Actualité suivante: Des AdWords dans la presse papier

Publié dans Archives |

Découvrez les articles sur le même thème

    Aucun article trouvé